Qu'est-ce que la magnétoencéphalographie (MEG)?

Système MEG

La MEG est une technologie de pointe d'imagerie cérébrale fonctionnelle. Cette technologie est complètement sans danger parce que le système ne dépose aucune énergie dans le cerveau. La MEG est extrêmement sensible et mesure les très faibles champs magnétiques produits par l'activité électromagnétique des neurones. Il y a une distribution d'environ 100 à 300 détecteurs autour de la tête du sujet. Le système permet aux chercheurs de mesurer l'activité cérébrale dans le temps et d'établir quand, où, et comment le cerveau nous confère la sensation, la perception, la mémoire, le langage, la pensée, les processus de décision, et le contrôle des actions.

La MEG est la plus sûre des diverses technologies d'imagerie cérébrale. Aucune energie n'est déposée dans l'individu suivi. La machine ne touche même pas la tête. MEG est particulièrement importante dans la recherche fondamentale et clinique et surtout dans les études avec les populations de jeunes enfants.

les champs EM

L'avantage de mesurer les champs magnétiques – plutôt que les champs électriques reliés, comme dans l'électroencéphalographie (EEG) – c'est qu'ils passent à travers le crâne et autres tissus entre les neurones actives et les détecteurs MEG sans distorsion (contrairement à l'EEG, où le signal est plus brouillé ou flou).

MEG Dipole image

Le taux d'échantillonnage temporel de la MEG est élevé – e.g. 1000 échantillons par seconde (hertz, Hz), ou plus. Cette haute résolution temporelle (de l'ordre de la milliseconde), contraste avec celle de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), qui, essentiellement, détecte les changements dans la concentration d'oxygène dans le sang (indicative de l'activité dans le cerveau), qui est un système avec une réponse beaucoup plus lente dans le cerveau humain (avec un décalage de plusieurs secondes).

Cette combinaison de résolutions temporelles et spatiales fines des systèmes MEG modernes permet aux neuroscientifiques de découvrir (à quelques millimetres près) et quand (à la millième de seconde) le cerveau est actif dans diverses situations. Ceci dépasse les capacités de toute autre technologie d'imagerie non envahissante (IRMf, EEG, TEP, TEMP, NIRS). Par ailleurs, les données MEG peuvent être combinées avec (et étalées par-dessus) les représentations de l'IRM anatomique, l'IRMf, et même les données EEG simultanément enregistrées, pour fournir une analyse spatio-temporelle de l'activité cérébrale encore plus complète.

données MEG par-dessus de l'IRM anatomique

Abréviations :

IRMf : imagerie par résonance magnétique fonctionnelle
EEG: électroencéphalographie
TEP : tomographie par émission de positons
TEMP : tomographie d'émission monophotonique, (dite aussi SPECT, de l'anglais Single Photon Emission Computed Tomography)
NIRS : spectroscopie proche infrarouge (l'anglais : Near Infra-Red Spectroscopy)

Liens :

Site web du Consortium Magnétoencéphalographie Canada
Site web du Laboratoire MEG de l'Université de Montréal

Dernière mise-à-jour: le 11 février, 2011.